Récits d'envenimations

Envenimation par Trimeresurus albolabris  juvénile

Un seul crochet a traversé l’épiderme. Le gonflement a eu lieu immédiatement après la morsure qui a eu lieu durant une séance de nourrissage. La nécrose, locale, est également apparue environ 20 minutes après la morsure. La douleur était vive et la victime ne pouvait plus utiliser le doigt mordu sans ressentir de douleur. la victime ressentait son poul dans le doigt. 24h après, cette sensation a disparu et le doigt était moins gonflé. Le troisième jour, le doigt a encore dégonflé, mais les saignements continues. Au septième jour, la douleur a pratiquement disparu et les saignements ont cessé.

  • Morsure par Trimeresurus albolabris juvénile, premier jour. Credit: anonyme
    Morsure par Trimeresurus albolabris juvénile, premier jour. Credit: anonyme

Envenimation par une femelle adulte Trimeresurus macrops

J’ai été mordu par une femelle adulte Trimeresurus macrops au doigt gauche. Elle a mordu et tenu pendant une demi seconde. Immédiatement après la morsure, mon doigt a rapidement gonflé. Une heure après, c’est le doigt entier qui était douloureux et le site de la morsure était devenu bleu-noir, j’ai donc décidé d’aller à l’hôpital. Je suis resté une nuit durant laquelle les médecins ont effectué des tests sanguins toutes les deux heures. Le lendemain matin, c’est le bras entier qui était gonfle. La douleur était vraiment intense, le corps médical m’a alors donné des antalgésiques par intraveineuse. Plus tard dans la matiné, mon sang n’avait plus rien d’anormal alors j’ai décidé de surveiller par moi-même et suis rentré à la maison. Le bras a dégonflé sur 4 jours et la douleur a légèrement diminué chaque jour.

— David Frohlich —

  • Morsure Trimeresurus macrops - Credit: David Frohlich
    Morsure Trimeresurus macrops - Credit: David Frohlich

Envenimation par un Trimeresurus albolabris adulte

J’étais sur le point de ramener des animaux dans la nature que j’avais chez moi après les avoir utilisés lors d’une conférence en Thaïlande. Il y avait des serpents, et 2 d’entre eux étaient des vipères à lèvres blanches, Trimeresurus albolabris.

Je sors le premier d’un sac, mais l’autre est un peu agité et sort toujours du sac. Comme j’avais ce serpent à la maison depuis quelque temps et que je savais que c’était très calme, j’ai utilisé ma main pour tenir le sac ouvert quand il s’est retourné et m’a mordu.

J’ai pris ma moto pour aller à l’hôpital, où ils ont d’abord effectué des tests sanguins. À ce stade, la douleur était légère. Le docteur m’a dit que je n’avais pas besoin d’anti-venin au début. Après environ 3 heures, mon bras était gonflé, ils ont donc décidé de quand même me donner un sérum. Lors du test d’allergie, ils ont pu constater que j’étais allergique à l’anti-venin, mais ils me l’ont quand même administré. À ce stade de la douleur dans la main mordue était la plus intense que je n’ai jamais ressenti.

Peut-être 30 minutes après m’avoir administré 5 fioles d’anti-venin, j’ai eu un choc anaphylactique en raison de l’anti-venin. Je me suis senti nauséux et j’ai eu une éruption cutanée sur tout mon corps, alors ils m’ont donné de l’EpiPen et tout s’est arrêté.

Je n’ai pas pu dormir de la nuit à cause de la douleur à la main. Une douleur affreuse difficile à décrire.

Le lendemain, j’ai décidé de quitter l’hôpital contre la volonté des médecins.

Après quelques jours, mon doigt s’est transformé en une cloque noire (nécrose) et je devais donc consulter à nouveau. Ils m’ont donné des antibiotiques pour l’infection, percé l’ampoule et mis un pansement à mon doigt. J’ai perdu toute sensation au bout du doigt et il a fallu environ 3 mois pour guérir complètement.

Aujourd’hui, soit un an plus tard, je n’ai toujours pas retrouvé l’entièreté des sensations au doigt.

— Jonathan Hagström —

  • [:en]Trimeresurus albolabris bite - Jonathan Hagström[:]